Ariane Grumbach l'art de manger

Affaires de goût de Camille Labro, multiple, gourmand et émouvant

J’adore les histoires , les récits, les parcours, les souvenirs liés à la nourriture. J’aime les livres de cuisine où l’auteur(e), par exemple Patricia Wells ou Clotilde Dusoulier, raconte des souvenirs de lieux, de rencontres, de moments autour des recettes proposées. Ou je me souviens par exemple de mon bonheur à lire L’heure du bento.

Dans cet esprit, quand j’ai découvert il y a quelques années la rubrique Une Affaire de Goût narrée par Camille Labro dans le magazine du Monde, M Le Mag, j’ai adoré découvrir les portraits chaque semaine. Par ailleurs, on s’est suivies un certain temps sur les réseaux sociaux et on a fini par se croiser dans des événements culinaires, et se revoir quelques fois. Alors, j’ai été ô combien flattée quand elle m’a proposé d’en faire partie il y a environ deux ans, à l’occasion de la sortie de mon livre. Pour l’occasion, fin août, j’avais choisi de parler (et réalisé) d’une tarte aux pêches (qui n’a rien de particulièrement diététique contrairement à ce qu’indiquait le Monde quand il l’a republiée récemment !).

Une partie de ces Affaires de goût sont désormais regroupées dans un beau livre que j’ai découvert avec joie. Il y en a 80, il a fallu faire des choix (cette rubrique existe depuis six ans), qui ont dû être difficiles… Je suppose que l’auteure a voulu assurer une certaine diversité de plats, et peut-être de métiers. Et là encore, j’ai la joie et l’honneur d’être dedans (et j’ai pu affiner la recette). Honneur car je figure aux côtés de multiples personnalités exceptionnelles et talentueuses, du boulanger Jean-Luc Poujauran à l’auteure Chihiro Masui, du fondateur de Slowfood Carlo Petrini à la créatrice Agnès B, et de beaucoup de personnes sympathiques et passionnantes. J’ai le privilège d’en connaître certaines et d’être ravie d’être en leur compagnie, comme Clotilde Dusoulier justement, la créatrice de Beendhi, Beena Paradin, la dessinatrice Mingou, la spécialiste de la fermentation Marie-Claire Frédéric, le chercheur Christophe Lavelle, les auteures culinaires Elisabeth Scotto avec sa soeur Michèle, le chef activiste Arnaud Daguin,  …

Ariane Grumbach l'art de manger

Se plonger dans ce livre est donc un double bonheur : lire des récits intimes, sincères, émouvants, évoquant des souvenirs, le contexte personnel, familial, lié au plat ; saliver devant d’appétissantes recettes.

Côté récits, on parle beaucoup de transmission, par la mère, la grand-mère, des hasards qui ont, plus ou moins tôt, mis en cuisine, de la passion du goût ou des bons aliments. A travers les évocations des plats, de leur signification, au fil des pages, on a un joli portrait d’une France gourmande et diverse, entre tradition et ouverture sur le monde.

Côté recettes, les envies sont nombreuses d’en essayer : je suis intriguée par le Milhassou du sociologue Jean-Pierre Poulain ou le dattella de la chanteuse Camille, attirée par l’omelette galette de l’architecte Patrick Bouchain ou la soupe aux blettes et pois chiches de la maraichère Denise Vuillon, je note pour l’été prochain la terrine interdite de la céramiste Marion Graux. Et, n’ayant jamais fait de soupe à l’oignon, je pourrais choisir la recette de Carlo Petrini, si chaleureusement décrite.

J’avais d’ailleurs déjà cuisiné quelques recettes, à leur lecture dans le magazine, par exemple le délicieux gâteau marbré de l’auteure Carole Saturno.

Outre les textes, je suis fan des photos de Julie Balagué, toutes très différentes, saisissant de jolies, parfois étonnantes, facettes de chaque personne.

A l’occasion de la sortie, Camille Labro avait organisé une fête très sympathique où sont venues un bon nombre des personnes présentes dans le livre.

Pour l’occasion, j’avais préparé mon « plat-signature », une tarte poire-noisette vu la saison. C’était certes plus facile pour moi que pour d’autres, d’apporter un plat mijoté, tout chaud sorti du four, ou des pâtes al dente…

Ariane Grumbach l'art de manger

Affaires de goût, de Camille Labro, éditions du Rouergue, 29,50 euros

(le livre m’a été offert, comme à tous les interviewés)

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.