Ariane Grumbach l'art de manger

Le Fil d’Ariane n°16

Ces deux dernières semaines ont été joliment occupées :

J’ai passé une fort belle journée avec Mély, naturopathe alias la blogueuse Chaudron Pastel à Troyes, où elle est désormais installée. Elle m’a fait découvrir sa ville, que je ne connaissais pas, au centre très plaisant.

Ariane Grumbach l'art de manger

On a discuté de tas de choses professionnelles et personnelles et on a fait un excellent déjeuner dans un délicieux restaurant situé tout près de son tranquille appartement : le Flexitroyen. J’ai apprécié des poireaux au curcuma, un boudin maison vraiment savoureux (alors que je pensais aimer cela très modérément !) et un moelleux aux pommes très réussi.

Ariane Grumbach l'art de manger

J’ai par ailleurs été ravie d’apprendre qu’elle vivait et mangeait de plus en plus librement et confortablement avec son syndrome de l’intestin irritable, un exemple éclairant (sachant que chaque situation est unique) de l’utilité de persévérer sans relâche (plusieurs années) dans les soins (physiologiques et psychologiques) pour non pas guérir de ce mal mais vivre le mieux possible avec.

J’ai découvert

la boulangerie Perséphone : passionnée de bon pain, je suis prête à faire un certain chemin pour en goûter ! J’ai donc profité du repos du 1er novembre pour partir de bon matin dans le 12e arrondissement découvrir cette boulangerie ouverte en mai par Christel Regis, ex-architecte reconvertie dans la boulange au levain (on se suit sur Facebook depuis un certain temps et j’avais un peu suivi à distance les étapes de préparation de son installation). J’y ai petit déjeuné d’une moelleuse « pelote à la cannelle » et à la cardamome (spécialité norvégienne) et j’ai emporté une baguette au levain à la croûte épaisse et croustillante comme j’aime, et un morceau de pain au levain à la farine de blés anciens. J’ai fait connaissance « pour de vrai »  avec la boulangère passionnée, qui aime expérimenter des mélanges de farines de qualité, bio (blé, épeautre, kamut, seigle…). Je reviendrai volontiers goûter d’autres pains, d’autant que c’est près du marché d’Aligre (où j’ai fait provision de beaux fruits), pas très loin de mon cher Mokonuts…

Je suis retournée chez Saul’s, nouvelle table levantine du 9e, et on a savouré un délicieux et varié « poke Saul » (clin d’œil aux « poke bowls » très à la mode).

Ariane Grumbach l'art de manger

J’ai (déjà !) mangé du panettone : notre chère épicerie RAP organisait une dégustation d’un panettone artisanal présenté par son producteur originaire de Vicence. On a beau être fin octobre, Monsieur ne sait pas résister à l’appel du panettone, en principe réservé à Noël…

Ariane Grumbach l'art de manger

J’ai revu Emmanuelle, rencontrée il y a plusieurs années, en cours d’évolution vers le coaching, activité où elle se sent très bien. C’était chez Lai Tcha, table asiatisante et décontractée de la cheffe Adeline Grattard, calme durant l’après-midi, où j’avais fort plaisamment déjeuné précédemment avec mes complices Claire et Florence. D’ailleurs on peut manger à toute heure ou prendre des plats à emporter.

Ariane Grumbach l'art de manger

J’ai passé quelques heures au Festival du Podcast, où j’ai fait de très sympathiques rencontres et revu des podcasteuses actives ou futures. Si cela vous intéresse, on peut écouter les conférences et tables rondes en podcast sur le site.

J’ai lu :

J’ai écouté :

J’ai cuisiné des légumes de saison de façon variée, notamment :

Ariane Grumbach l'art de manger

Bol avec carotte et fenouil râpés, patate douce et potimarron, cheddar, riz japonais, coriandre.

Ariane Grumbach l'art de mangerGratin de chou-fleur au cheddar, soupe carotte-potimarron-patate douce épicée, tranche de cake avec poire, Bleu et noix

Je me suis préparée un brunch solo en l’absence de Monsieur un dimanche

Ariane Grumbach l'art de manger

Salade Trévise-courge-feta-noix de Pécan, riz japonais, pancakes, salade pomme-poire-figue

J’ai savouré avec joie les délicieux repas cuisinés par Monsieur,

Riz cuisiné ou légumes variés à la japonaise

Bar, fenouil cru et cuit, Trévise crue et cuite

Tartine pommes rôties, endive, Trévise, jambon, mimolette gratinée

Et vous, avez-vous bien vécu ces deux dernières semaines ?

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.