Et en plus, c’est délicieux !

Je suis très attachée à la notion de liberté dans tous les domaines, et notamment dans la sphère alimentaire. Et j’aime quand un lieu de restauration m’offre beaucoup de liberté… ce qui n’est pas si fréquent, entre les menus, les formules, les horaires…

Au Coucou Café, j’ai justement trouvé une très grande liberté. Sans doute davantage que dans la quasi-totalité des lieux que je connais.

Le Coucou Café a ouvert il y a quelques mois, au printemps 2019, et, par chance, pas très loin de mes bases. J’y suis allée avec curiosité et j’y suis BEAUCOUP* retournée (celles et ceux qui me suivent sur Instagram ont dû s’en rendre compte ;-)). Le Coucou Café se positionne comme un « coffee shop« , type de lieu qui s’est terriblement développé depuis quelques années à Paris. Des lieux ouverts en journée où on boit du (bon) café et où l’on mange des mets plus ou moins élaborés. Le Coucou Café, c’est bien plus que ça.

C’est quoi la liberté au Coucou Café ?

  • de larges horaires d’ouverture (qui ont évolué au fil des mois pour répondre au mieux aux attentes des clients) : ouvert tous les jours : de 8h30 le matin au dîner compris en semaine, de 9h00 à 15h00 le week-end.
  • On peut y trouver un large choix à toute heure : dès le matin, il y a une offre sucrée et salée diversifiée. Je m’y suis régalée plusieurs fois d’un délicieux granola qui varie au fil des saisons. Mais il y a aussi des pâtisseries maison, une tartine à la banane (bien nourrissante !), des oeufs…

  • On a accès à toute la carte (hormis les plats du jour) dans une large tranche horaire. Ainsi, j’ai fait un jour une sorte de brunch sur mesure à 11h00 avec un plat de légumes déjà disponible, et un plat sucré.
  • Fait très rare au restaurant, quand on prend un plat du jour (disponible à l’heure du déjeuner), on a le choix de l’accompagnement parmi TOUS les accompagnements proposés (quatre en général).

Ariane Grumbach l'art de manger

Le même merlu, l’un avec un accompagnement de carottes, l’autre de céleri 

  • On a la liberté de manger végétarien ou non. Si on n’a pas envie des plats du jour proposés (en général une viande et un poisson) ou qu’on veut manger végétarien, on peut à la place, choisir deux accompagnements (légumes). On peut aussi composer son repas végétarien sur mesure dans toute la carte.
  • Pour le brunch du week-end, des formules sont proposées mais on a tout le loisir de composer un repas plus ou moins copieux dans toute la carte (carte de brunch différente de la semaine).
  • Il y a la liberté de manger selon son appétit et ses envies: assiettes à partager, petites assiettes, légumes disponibles seuls ou en accompagnements, petites assiettes, repas tout sucré si on veut, … On peut prendre deux petites assiettes, un plat et un dessert, plusieurs assiettes à partager, etc.
  • Il est agréable d’y aller seul(e) ou accompagné(e) : il y a un comptoir autour de la cuisine ouverte, des tables hautes ou basses de 2, des tables de 4, une grande table…

Ariane Grumbach l'art de manger

Les desserts sont délicieux, j’aime leur garder une place

Evidemment, la liberté, c’est essentiel. Mais elle ne suffirait pas si, par ailleurs, la cuisine du Coucou Café n’était pas DELICIEUSE. La cheffe Pauline Labrousse a ouvert ce lieu en collaboration avec Franck Baranger, chef déjà déjà très présent dans le 9e avec les restaurants Pantruche, Belle Maison, Caillebotte. La cheffe propose une cuisine savoureuse et personnelle, notamment axée sur les légumes. Et ses plats de légumes sont toujours un régal original de parfums et de textures. Elle rend n’importe quel légume délicieux. Le reste est excellent aussi. A l’heure des repas, on est clairement plus proche d’un restaurant que d’un coffee shop, avec des plats élaborés (comme chez Mokonuts par exemple).

J’aime beaucoup y aller au calme le matin, pour petit déjeuner et écrire (pour mon blog ou mon podcast), y déjeuner seule en décalé (tôt ou tard) quand j’ai des consultations à l’heure du déjeuner, y savourer un repas en la bonne compagnie de Monsieur, le samedi midi notamment, où les bonnes tables ne sont pas si nombreuses.

Bref, j’adore le Coucou Café et compte continuer à y aller pour des occasions diverses. Et vous, vous appréciez la liberté au restaurant ?

Le Coucou Café, 14 rue Bochart de Saron, Paris 9e

*visiblement déjà pas une bonne douzaine de fois !

2 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.