Ariane Grumbach Cantine vagabonde

Vive la Cantine vagabonde, aujourd’hui en livre !

La Cantine Vagabonde était une délicieuse « cantine » végétarienne du 18e arrondissement de Paris, créée par Lila Djeddi, où j’aimais aller déjeuner quand j’en avais le loisir. La carte était très courte (2 entrées, 2 plats, 2 desserts), les ingrédients bio et souvent locaux, les plats délicieux, avec notamment un talent particulier de la cheffe pour les associations et les assaisonnements. Il y a deux ans environ je crois, Lila a décidé de fermer ce lieu et de se concentrer sur une activité de traiteur et d’ateliers de cuisine. Dommage pour moi mais je sais qu’elle avait de bonnes raisons de le faire.

On est restées en contact et j’ai été ravie quand Lila m’appris qu’elle était en train de finaliser un livre de cuisine. Elle me l’a gentiment fait découvrir en avant-première et j’ai eu aussitôt envie de réaliser la quasi-totalité des recettes, qui correspondent tout à fait à ce que j’aime manger, des plats végétariens variés et parfumés.

Depuis, j’ai réalisé plusieurs recettes, toutes délicieuses, en me concentrant pour l’instant sur celles d’automne (le livre est utilement organisé par saisons, ce qui est trop rarement le cas). J’ai par exemple fait un curry de légumes (assez proche de mes habitudes en la matière), un dahl de lentilles corail avec légumes rôtis et riz noir, des biscuits aux flocons d’avoine, coco et tahini délicieux (que Monsieur a appréciés au-delà de ce que j’attendais), …

 

Ariane Grumbach cantine vagabonde

Ariane Grumbach Cantine vagabonde

J’ai aussi découvert et réalisé la « magic sauce » qui peut assaisonner de multiples plats, et faire l’objet de variantes. J’ai retenu l’idée de cuire des fruits de saison à la vapeur, ce qui est rapide et délicieux et offre une variante à mes habituelles cuissons au four ou en compote.

Ariane Grumbach Cantine vagabonde

Les étapes des recettes sont expliquées avec précision, et de façon personnelle, concrète et enjouée. Les recettes ne sont pas forcément révolutionnaires mais, comme je l’expérimentais au restaurant, il y a toujours un petit « twist », une note d’originalité, un accord inattendu.

Je me suis ainsi inspirée cette semaine d’une des recettes mais j’ai adapté la base : des soba à la place du petit épeautre que je n’avais pas sous la main et gardé le reste, dont j’avais tous les ingrédients, épinards, champignons au shoyu carottes rôties, sauce au lait ribot.

Ariane Grumbach cantine vagabonde

Le livre est sous-titré manifeste « Pour une petite cuisine engagée » car Lila commence par présenter ses convictions pour une cuisine citoyenne, saine et durable. En parlant aussi ingrédients, approvisionnement, organisation pratique. A chacun(e) d’y puiser ce qui peut lui être utile.

Bref, un livre vraiment très plaisant pour qui souhaite évoluer vers une cuisine plus végétale ou diversifier son répertoire végétarien.

Livre offert avec une gentille dédicace. Tana Editions, 22 euros.

 

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.