ariane grumbach l'art de manger

Le fil d’Ariane n°9

Ces deux dernières semaines,

J’ai voyagé (pas très loin !)

Je bouge actuellement bien davantage que d’habitude (beaucoup moins que nombre d’entre vous !) : après l’Ardèche, il y a eu Lille et St Malo.

Je l’évoquais dans le dernier Fil d’Ariane, je suis partie deux jours à Lille pour assister aux Entretiens de Nutrition de l’Institut Pasteur. Il y a eu de nombreux sujets intéressants abordés, notamment autour de la grossesse et de la transmission de la santé entre générations.

Ariane Grumbach l'art de manger

Parallèlement à ces journées denses en contenu, j’ai eu le plaisir de revoir Darya, passionnée de yoga, de cuisine et bien d’autres choses. Elle m’a fait découvrir un très bon restaurant de Lille, Aux Ephérites.

La veille, j’avais, dans un autre style, très bien dîné dans une jolie adresse de cuisine végétale, la Clairière : j’ai mangé une « green salad » avec de multiples ingrédients de cette couleur (dont un excellent houmous de petit pois) et une délicieuse tarte-rhubarbe-fraise-framboise.

Ariane Grumbach l'art de manger

St Malo, ce n’était pas pour le boulot mais pour le plaisir ! J’avais offert à Monsieur un déjeuner de homard, mets qu’il affectionne, dans un lieu à choisir (sauf Paris et Chausey). Plusieurs propositions m’ont été faites par mon réseau de gourmets mais Monsieur a choisi la sécurité d’une adresse qu’il connaissait déjà, le Coquillage d’Hugo et Olivier Roellinger.

Ariane Grumbach l'art de manger

On est partis deux petits jours, il a fait un temps magnifique, la mer est toujours aussi belle à contempler à St Malo à toute heure. Le déjeuner fut réussi en tous points. Ce fut, pour moi, une fort jolie et délicieuse salade avec de la seiche braisée, un filet de St Pierre avec des légumes et une sauce à la Poudre d’Or, la merveilleuse roulante des desserts où j’ai choisi principalement ce qui tournait autour de la fraise et la rhubarbe.

ariane grumbach l'art de manger

ariane grumbach l'art de manger

ariane grumbach l'art de manger

ariane grumbach l'art de manger

J’ai participé

A une soirée-débat Envie d’Agir co-organisée par les Explos, une association qui vise à multiplier les occasions de rencontres sur des sujets féminins. Le thème était Comment sortir des diktats sur le corps féminin. Les sujets proposés étaient ceux de la minceur et de la pilosité (s’épiler ou non est un sujet qui prend de l’ampleur), et toutes les participantes pouvaient suggérer des thèmes, donc on a aussi parlé de se maquiller de porter un soutien-gorge, des talons ou de s’habiller de telle ou telle façon, de sociologie, de patriarcat… Sont-ce des diktats ? sont-ce des choix acceptés, faits en conscience, ou subis ?

J’ai causé

avec plaisir du gras dans notre alimentation sur le podcast Bouffons (épisode 28).

J’ai lu

un intéressant article sur le sujet des statines, du cholestérol etc., un nouvel exemple de la fâcheuse tendance à simplifier exagérément et voir les choses en tout blanc/tout noir. Et un reflet de la confiance qui s’effrite envers le monde médical, ce qui n’est pas sans risques…

J’ai fêté 

les deux ans des délicieux et originaux pickles Les 3 Chouettes, avec elles, car elles avaient organisé une petite soirée apéritive pour cela.

J’ai découvert

un nouveau guide de Ryoko Sekiguchi, dans la série Le Voyageur Affamé (éditions Menu Fretin)  sur le Japon à Paris, et je l’ai revue avec plaisir lors d’une dédicace à la librairie Monte-en-L’air dans le 20e. Passionnée de Japon et de nourriture japonaise que je suis, je connais beaucoup des adresses citées mais il m’en reste toutefois à découvrir !

J’ai dit au revoir 

à Gaëlle, rencontrée il y a plusieurs années grâce à internet et revue de nombreuses fois avec bonheur. Elle part en famille en Afrique pour quelques années. Gaëlle avait organisé un pot sur la pelouse des Invalides et j’avais préparé un cake salé avec ce que j’avais sous la main, soit du pesto de fanes de carottes et des courgettes. Triste de ne plus la voir régulièrement mais aussi contente pour elle, qui va vivre une nouvelle aventure et n’aime pas rester trop longtemps à Paris.

ariane grumbach l'art de manger

J’ai bouclé

la préface d’un livre assez génial qui sortira en octobre, je suis très heureuse de l’avoir fait, j’en reparlerai le moment venu…Teasing !

J’ai publié

évidemment, un nouvel épisode de BCBT Le Podcast, pour vous inciter à prendre du recul et écrire l’histoire de votre silhouette…

J’ai regardé

avec intérêt cette série de mini videos d’Arte sur le « fast & good«  où différents intervenants disent plein de choses intéressantes sur l’évolution de notre façon de manger.

Je suis retournée

  • petit déjeuner chez Mokonuts, toujours un bonheur de savourer une tartine du fabuleux labneh d’Omar, cette fois avec de la tomate verte.

ariane grumbach l'art de manger

  • petit déjeuner aussi chez Marcello, avec sa merveilleuse terrasse en contrebas. Il y a un large choix salé-sucré au petit déjeuner et j’ai pris de la brioche avec ricotta au miel.

ariane grumbach l'art de manger

ariane grumbach l'art de manger

  • déjeuner chez Papilles : j’avais repéré qu’il y avait des oeufs Benedict à la carte et Monsieur en est friand (c’est plus raisonnable que le homard !) et du coup, on en avait envie d’y goûter, d’autant qu’on n’est pas très loin. Le plat fut excellent et l’accueil sympathique.

J’ai cuisiné/mangé simple, par exemple

  • des tartines diverses

ariane grumbach l'art de manger

  • Des légumes crus ou grillés

ariane grumbach l'art de manger

  • de la semoule d’épeautre Beendhi tomate-poivron agrémentée d’aubergines ou de courgette-concombre.

Et vous, quels jolis moments retenez-vous de ces dernières semaines ?

5 réponses
  1. Geneviève
    Geneviève dit :

    C’est bien appétissant ces petits plats…
    Irrégulier par ici (quelquefois je fais n’importe quoi !) mais en ce moment, je suis assez sensible aux plats à IG bas et, comme Monsieur Jourdain faisait de la prose sans le savoir (Le bourgeois gentilhomme 😉 ), je cuisinais déjà pas mal de choses à IG bas sans le savoir…
    N’empêche, je découvre et j’essaie. Hier soir, c’était la (très très) délicieuse « salade fine » du blog « C’est ma fournée. Cette salade (entres autres salades) accompagne traditionnellement les flafels.
    J’ai fait à plusieurs reprises déjà des plats proposés par Marie Chioca de « Saines gourmandises » et là aussi, que des bonnes surprises !
    Et je me sens tellement mieux !

    Répondre
  2. isa
    isa dit :

    Bonjour Ariane Je t’invite à venir partager avec nous tes recettes sur club-regime mon forum, comme ça tu pourras nous en parler ! Tu seras la bienvenue ! A bientot Isa

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.