Ariane Grumbach l'art de manger

Le fil d’Ariane n°10

Au moment où parait ce Fil d’Ariane, peut-être êtes-vous déjà en vacances, sur le point de partir, ou travaillant plus au calme, ou très bien chez vous. Vous détendant en tout cas, je vous le souhaite.

Pour ma part, le rythme commence à ralentir un peu, même si je reçois encore des appels de nouvelles patientes, sans doute un peu plus disponibles (et non en quête de corps parfait pour la plage ! D’ailleurs, je me répète, TOUS LES CORPS sont parfaits pour la plage !) . Et je veille toujours, de toute façon, à ce que les consultations, aussi prenantes et passionnantes qu’elles soient, me laissent un peu de temps pour autre chose.

Ces deux dernières semaines :

– j’ai fêté

les dix ans de mon installation comme diététicienne. Le 1er juillet 2008, je débutais vraiment mon activité, j’avais trouvé un local, fait les formalités administratives. Le début d’une nouvelle vie totalement passionnante, une voie que je me réjouis chaque jour d’avoir choisie. Il se trouve que cet anniversaire a coïncidé avec une date autrement importante à l’échelle du pays, celle de l’entrée de Simone Veil au Panthéon avec son mari. J’avais improvisé à cette occasion une gâteau au yaourt aux framboises qui s’est avéré délicieux et qu’on a partagé lors d’un repas de famille qui coïncidait.

Ariane Grumbach l'art de manger

J’ai parlé anglais

lors d’une consultation avec une patiente principalement anglophone et cela m’a rassurée sur le fait que je n’avais pas totalement oublié cette langue ! Autant je pratiquais assez régulièrement dans mes vies professionnelles antérieures, autant je ne parle quasiment plus anglais à titre professionnel, et assez peu en vacances.

J’ai beaucoup échangé :

. avec Caroline Mignot, journaliste gastronomique, fort plaisamment, autour d’un café matinal. On ne se voit pas très souvent mais on a toujours une masse de sujets passionnants sur lesquels discuter. On a parlé de travail, de transmission, de femmes, de liberté…

. avec différentes personnes que je connaissais ou dont j’ai fait connaissance, lors de l’Assemblée générale d’Elles sont Food, association dédiée aux femmes qui travaillent dans l’univers alimentaire.

. avec le trio gourmet Beena/Claire/Florence, que je vois régulièrement, autour d’un savoureux repas végétarien chez Beendhi.

. avec ma chère Marine, partenaire de réflexion toujours stimulante, autour d’un petit déjeuner chez Marcello, dont j’adore décidément la tranquille terrasse de bon matin.

J’ai écouté avec intérêt

. Un nouvel épisode du podcast Corps et Ame, de mon amie Sophie. Dans chaque épisode, elle aborde une partie du corps et c’est un prétexte à aborder de larges problématiques. Cet épisode fait ainsi largement écho à mon propre podcast à propos des injonctions et des diktats auxquels sont soumises les femmes.

. Un épisode de la Poudre avec la militante anti-grossophobie Daria Marx

J’ai causé

– au cours d’une « masterclass » initiée par le site Aufeminin.com, sur le sujet « faire la paix avec son corps ». Il y avait différentes intervenantes, dont Hélène Bidard, qui avait initié la journée anti-grossophobie, et Lalaa Misaki, mannequin « grande taille » dotée d’une super tchatche. Je suis intervenue en dernier et cela a été un peu court (j’ai toujours beaucoup à dire !) mais je crois que cela a intéressé l’assistance. La video (et celles de toutes les interventions) est disponible sur la page Facebook du site si vous êtes présent(e) sur ce réseau.

– dans un tout nouveau podcast qui promet d’être intéressant (encore un consacré à l’alimentation !), Plan Culinaire. Le premier épisode (que j’ai bien apprécié sur le fond et la forme) traite du petit déjeuner et des céréales et j’y insiste notamment sur le fait de manger ce qu’on veut en toute liberté à ce repas qui n’est cependant pas forcément le repas le plus important de la journée quoi qu’en disent de nombreuses injonctions nutritionnelles.

J’ai été interviewée

par le journal QQF (Qu’est-ce Qu’on Fait) sur l’histoire des régimes sur un numéro spécial Corps.  Malheureusement, c’est le dernier numéro papier, les journaux ont beaucoup de mal à survivre actuellement.

et par plusieurs sites ou journaux, avec des parutions sans doute à venir.

Je me suis ravitaillée

en bon pain chez le Bricheton, ce qui n’est pas facile vu leurs horaires de fin de journée, moment où je suis quasiment toujours en consultation.

Ariane Grumbach l'art de manger

J’ai apprécié

les plaisirs du 11e, avec un déjeuner au Petit Keller et des courses à l’épicerie Roots.

Ariane Grumbach l'art de manger

J’ai pâtissé

et fait deux tartes de saison, l’une aux abricots avec un peu de poudre de noisettes dans la pâte, l’autre aux pêches.

J’ai cuisiné (ou assemblé)

les légumes de saison, en ratatouille (en trois accords : froide avec de la mozzarella, chaude avec un oeuf, dans mon bento avec une boite de maquereau), salade grecque, panzanella ou tomate-mozzarella.

Ariane Grumbach l'art de manger

J’ai savouré

Des pâtes espadon-tomate-fenouil ou crevette-courgette-artichaut fort bien cuisinées par Monsieur.

Je ne sais pas encore si le Fil d’Ariane aura le courage de braver la paresse estivale pour venir vous visiter. Suspense ! Passez un bel été !

2 réponses
  1. Mély
    Mély dit :

    Joyeux Anniversaire spécial ✩ 10 ans que tu contribues à l’éveil des consciences par le lien entre notre assiette et nos émotions, ainsi qu’à l’éducation (positive car souple) gourmande. Merveilleux ! Continues ton travail, tant en bénéficient ♥
    J’aime beaucoup le blog de Caroline Mignot : je le lis depuis environ un an je dirai (?).
    Merci pour la découverte du Podcast Plan Culinaire : je vais aller un jeter une oreille 🙂
    J’ignore si tu connais le Podcast « Regard » ? Peut-être t’intéressera-t-il ?
    Bel été merveilleuse Ariane !
    PS : Quel suspens ce futur estival… 😀

    Répondre
    • Ariane Grumbach
      Ariane Grumbach dit :

      oh merci beaucoup pour ton adorable message douce Mély. J’ai mis Regard dans ma miste de podcasts à écouter dès que j’ai le temps, merci du rappel 🙂

      Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.