Ariane Grumbach l'art de manger

Le fil d’Ariane n°17

Deux semaines riches en rencontres, racontées un peu en vrac !

J’ai découvert le restaurant Eels et on a savouré un délicieux déjeuner de pré-anniversaire, riche en saveurs originales.

J’ai passé une très belle journée d’anniversaire à faire tout ce que j’aime : lire, nager, me balader, boire du thé, manger un superbe repas chez Mokonuts, lieu que j’aime tellement, et acheter du chocolat chez Jacques Genin !

Ariane Grumbach l'art de manger

J’ai fait un délicieux déjeuner au Mermoz et, arrivée en fin de service, j’ai pu échanger un moment avec la talentueuse cheffe Manon Fleury (on s’était déjà croisées, on se suit depuis longtemps sur les réseaux sociaux et elle m’a rappelé qu’elle était venue me voir il y a quelques années pour des réflexions culinaires durant ses études à Ferrandi, honte sur moi, j’avais oublié !) : j’apprécie ses convictions sur l’approvisionnement auprès de petits producteurs, le rythme de travail, la place du végétal…. (ci-dessous chou-fleur grillé et sabayon au citron)

Ariane Grumbach l'art de manger

J’ai revu la toujours plaisante et intéressante Caroline Mignot, qui élargit de plus en plus son champ d’intérêt au-delà de la gastronomie) autour d’une pizza peu mémorable (les adresses qu’on avait envisagées se sont avérées l’une après l’autre fermées) et ce fut un très bon moment.

J’ai participé à un petit déjeuner chez Elephant Paname avec le critique gastronomique François Simon. Je le lis depuis longtemps avec plaisir et intérêt et j’ai beaucoup apprécié sa façon de parler des restaurants, de l’importance des détails, de comment regarder l’assiette et l’intention que le chef y a mise, de la pression des étoiles… Il a par exemple écrit ça récemment, assez représentatif de son style.

J’ai assisté à une conférence de Thierry Janssen, psychothérapeute à la bienveillance souriante, invitant à trouver le silence à l’intérieur de soi. J’ai beaucoup apprécié plusieurs de ses livres précédents et prévu (il est dans ma pile !) de lire son nouveau livre.

Ariane Grumbach l'art de manger

J’ai assisté à une journée de conférences autour des thérapies ACT à Amiens. Ont été abordés ce qu’est un environnement nourricier, la spiritualité, l’inclusion notamment des personnes souffrant de handicap, la bienveillance, la relation aux autres et à soi, valeurs, la place de la maternité ou non dans la vie des femmes, le mieux-être en entreprise, bref le très large champ qui peut être embrassé par les thérapies ACT (thérapies d’acceptation et d’engagement, auxquelles je suis -un peu- formée).

A propos de spiritualité et de thérapies, j’ai fini l’autobiographie d’Irvin Yalom, Comment je suis devenu moi-même, dans laquelle il passe en revue tout son parcours et ses inspirations et ne cache sa peur de la fin. J’ai beaucoup aimé ce livre comme beaucoup de cet auteur-thérapeute.

Je suis intervenue un soir avec un atelier autour de l’alimentation pour une association de femmes isolées du 9e, « Isabelle a dit » (il y avait aussi deux hommes !) et on a eu un échange très sympathique et animé autour de la nourriture, la cuisine, mincir, les régimes, le fait que chacun est différent…

J’ai déjeuné avec ma nièce chez Takara (le plus ancien restaurant japonais de Paris) et on a pris un menu qui permet de varier les plaisirs entre tempura et sushi.

J’ai découvert par hasard, au cours d’une balade dans le 10e, la 2e boutique du Parti du Thé, et fait quelques achats (je connaissais la 1ere, dans le 11e, fréquentée il y a très longtemps).

Ariane Grumbach l'art de manger

J’ai cuisiné pour mon plus grand plaisir et celui de Monsieur qui adore, du coing : rôti au four (un délice !) et en compote marié à la pomme.

Ariane Grumbach l'art de manger

On a mangé des produits de la mer de saison : des huitres, et aussi de premières St Jacques cuisinées par Monsieur.

Ariane Grumbach l'art de manger

Ariane Grumbach l'art de manger

J’ai lu avec intérêt cet article sur la justification de manger de la viande et il est assez en phase avec l’état de mes réflexions sur le sujet (que je n’aurais pas su exprimer de façon aussi réfléchie !).

Et vous, avez-vous bien mangé, lu, rencontré, échangé… ?

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.