Aubergine multi-recettes, bonheur estival dans l’assiette

L’aubergine est un légume vedette de l’été. On peut vraiment se régaler avec elle. Pourtant, beaucoup de personnes rechignent à la cuisiner, avec trois freins principaux me semble-t-il :
– on ne sait pas trop comment faire,
– oh la la, elle va boire toute la bouteille d’huile,
– ça prend trop de temps.
Tout cela n’est pas sans fondement. En effet, l’aubergine peut absorber une bonne quantité d’huile comme une éponge mais on n’est pas obligé de pratiquer ainsi. On ne la mange pas crue, contrairement à beaucoup d’autres légumes (quoiqu’une personne assez crudivore m’ait dit l’avoir fait et que c’était très bon) et sa cuisson peut prendre un peu de temps mais pas tant que ça. Et il n’y a rien de compliqué tant les recettes sont nombreuses. Pour ma part, je la cuis souvent en dés ou en tranches assez fines au four avec un peu d’huile d’olive, ou à la vapeur, ce qui fonctionne bien.

Je ne me souviens plus quand j’ai découvert cet aliment qui n’avait jamais franchi la porte de la cuisine maternelle. Sans doute des aubergines à la parmesane dans un des nombreux voyages italiens de mon enfance. Avant les tristes ratatouilles de restauration collective (j’ai eu la chance de ne pas aller à la cantine jusqu’à la terminale…). Puis du caviar d’aubergines au restaurant ou chez des amis. Puis au fil des années, j’ai commencé à la cuisiner, de façon variée, comme ici ou (une recette que je referai volontiers) par exemple.

Récemment, Monsieur et moi l’avons beaucoup cuisinée.
De son côté :

– En aubergine à la parmesane, un classique toujours délicieux,
– Avec des pâtes et de la saucisse, un accord réussi.

Ariane Grumbach l'art de manger

De mon côté :
– évidemment en ratatouille,
– dans une sorte de gratin d’aubergines à la tomate, une recette que j’avais déjà faite, issue du livre Le Bonheur de Cuisiner de Perla Servan Schreiber, une recette pas compliquée et absolument délicieuse, où les aubergines sont très moelleuses grâce à la cuisson dans le jus des tomates,

Ariane Grumbach l'art de manger
– dans une salade-déjeuner avec riz, tomate, feta, basilic
– dans une autre salade où je l’ai associée avec de la mangue (une idée tirée d’une recette du livre Plenty d’Ottolenghi, que je n’ai pas réalisée telle quelle, des soba avec mangue et aubergine) et j’ai ajouté ce que j’avais sous la main ; du concombre, de la feta, de l’oignon rouge, de la coriandre et du basilic. Le résultat fut délicieux.

Ariane Grumbach l'art de manger

Et il y a bien sûr le baba ganoush (purée d’aubergine au sésame), les pâtes à la Norma (avec tomate et ricotta), les aubergines grillées à l’italienne, les aubergines au miso, …

Si vous voulez avoir d’autres idées et en savoir plus sur ce légume, qui comme d’autres est en fait biologiquement un fruit, vous pouvez écouter l’émission On va déguster de dimanche 15 juillet.

5 réponses
  1. La semaine d'une gourmette
    La semaine d'une gourmette dit :

    Mon « truc » pour les aubergines (je les adore), si je dois les frire, les poêler ou les griller, c’est de les couper selon les besoins de la recette, de les cuire à la vapeur douce pendant 8 à 10 minutes (selon la taille des morceaux) et de les laisser égoutter dans le panier vapeur pendant au moins 15 minutes. Après ce traitement, elles boivent beaucoup moins d’huile, et sont très fondantes.

    Répondre
  2. Yo
    Yo dit :

    Bonjour,
    j’ai vu une recette pas banale pour cuire les légumes d’été dont l’aubergine quand on n’a pas de four ou qu’il fait trop chaud pour le mettre en route: prendre un grill pour viandes classique; déposer une feuille de papier sulfurisé dessus et faire chauffer. Déposer les rondelles de légumes sur le papier, les retourner après quelques minutes pour achever la cuisson: elles vont parfaitement cuire, et même être « marquées » comme si elles étaient posée directement sur le grill, mais sans brûler.C’est assez étonnant!

    Répondre
    • ARIANE
      ARIANE dit :

      Merci de la suggestion qui sera peut-être utile à certain.e.s, pour ma part je ne cuisine pas de viande donc je n’ai pas de grill pour viande 😉 et a priori pas de difficultés à allumer le four même en été…

      Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.