Peut-être ? Dont le mien bien sûr ! Ou préférez-vous lire ?

Si vous me suivez sur ce blog ou sur les réseaux sociaux, vous avez dû noter que j’ai lancé un podcast en mars 2018, BCBT Le Podcast (BCBT signifiait initialement « Bien dans son Corps Bien dans sa Tête », expression que j’avais initiée sur ce blog et je l’ai rebaptisé par obligation il y a quelques mois « Belle comme Chacune Belle comme Toutes »).

Ariane Grumbach l'art de manger

Un peu avant cette création, et beaucoup depuis, j’écoute des podcasts. Car il y a une richesse, une diversité, une liberté fantastiques : c’est un moyen de communication ouvert à tous et toutes. Enfin, disons que j’en écoute en fonction de mes disponibilités, de celle de mes oreilles, qui n’est pas si importante que ça. J’ai la chance d’avoir très peu de temps de transport pour aller travailler, dpnc je n’ai pas d’écoute nomade, sauf rarement, en train. Je les écoute chez moi et j’ai repéré que l’attention que cela nécessite n’est compatible qu’avec peu d’activités, repasser ou éplucher des légumes par exemple, voire ne rien faire.

J’ai commencé par écouter des « replay » d’émissions de radio (celles-ci appellent cela désormais des podcasts car le mot est devenu tendance…). Parfois pour une émission particulière que j’avais ratée en direct. Mais c’est surtout venu au début par rejet de l’activité repassage  justement! A force de procrastiner en la matière, il a fallu que je m’y mette et j’ai pensé à mettre des émissions de radio qui puissent absorber une part de mon attention pour rendre le moment supportable : je me suis tournée vers Affaires Sensibles de France Inter. Ca a marché et j’ai pu repasser beaucoup plus facilement !

Peu à peu, j’ai écouté de plus en plus d’émissions de France Inter ou de France Culture en décalé. Puis sont arrivés les podcasts « indépendants » (ceux qui n’ont pas de lien avec une radio). Un des premiers que j’ai repérés est celui de Clotilde Dusoulier, que je connaissais via les blogs de cuisine : Change ma vie. Un podcast de développement personnel clair et didactique. Donc, quand j’ai voulu lancer mon podcast il y a deux ans et demi environ, j’ai contacté et vu Clotilde, qui a répondu de façon très détaillée et sympathique à mes questions. Cela m’avait donné l’impulsion de me lancer.

C’est quoi un podcast et comment on le fabrique ?

Un podcast est un contenu audio, une séquence à écouter, une sorte d’émission de radio, de durée et de style variables, disponible uniquement sur internet, par différentes plates-formes de diffusion (sur ordinateur et sur mobile car beaucoup de personnes les écoutent de façon nomade avec un casque).  Par exemple via Apple Podcasts, Deezer, Soundcloud, Spotify, Podcloud, Podcast Addict, …

On fabrique un podcast avec un matériel plus ou moins sophistiqué selon le temps, les moyens, le niveau d’exigence que l’on a. Aujourd’hui, des studios professionnels se sont montés (les principaux sont Binge Audio, Nouvelles Ecoutes, Louie Media) et ils ont des moyens bien plus importants que les podcasteurs solo comme moi. Pour ma part, je fais mon podcast de façon très artisanale : j’ai un micro, une appli gratuite d’enregistrement (Audacity), je prépare et enregistre ainsi chaque épisode (chez moi, un lieu loin d’avoir les caractéristiques d’insonorisation d’un studio d’enregistrement…). J’ai choisi  et acheté au lancement une musique de générique libre de droits. Je sous-traite le montage, je n’ai ni le temps ni l’envie d’apprendre !

Ce que j’écoute

Peu à peu, j’ai réalisé que ce que je préfère, ce sont surtour les podcasts de conversation, interviw, découverte du parcours d’une personne. Je m’intéresse aussi, forcément, aux nombreux qui ont fleuri dans le domaine alimentation-gastronomie mais parfois je sature un peu et ai envie d’autre chose, quelle que soit ma passion pour ce sujet !

Depuis 2-3 ans, une folie s’est emparée du monde du podcast en France. Une multitue se sont lancés dans tous les domaines et il est impossible de s’intéresser à tout.

J’écoute par exemple (liste non exhaustive) :

Des podcasts d’entretiens avec des personnalités

La poudre, où Lauren Bastide, convie des femmes inspirantes.

Vieille Branche, où Marie Misset s’entretient avec des femmes et  des hommes de plus de 75 ans.

Dans le Genre de, où Géraldine Sarratia fait se raconter des artistes autour de la question du genre.

Le Book Club fait parler une femme de livres qu’elle a aimés.

 

Des podcasts qui donnent des pistes de réflexion variées 

Les couilles sur la table, où Victoire Tuaillon reçoit des chercheurs/euses autour de la masculinité.

Emotions  qui aborde la compréhension de notre fonctionnement émotionnel

Vlan, de Grégory Pouy, avec des invités variés pour imaginer le monde de demain.

Un podcast à soi , de Charlotte Pudlowski, qui aborde des problématiques féministes dans de riches reportages.

J’aimais beaucoup aussi Miroir Miroir de Jennifer Padjemi qui abordait de façon très pertinente différents aspects de notre rapport à notre corps et qui s’est malheureusement arrêté récemment (j’ai eu le plaisir d’être invitée – du dernier épisode)

 

Des podcasts autour de l’alimentation et la gastronomie quand même !

Manger décortique des aspects de notre comportement alimentaire

Bouffons aborde des aliments, des pratiques alimentaires

Ceux qui nous lient invite des personnes au carrefour de la gastronomie et de la culture.

J’écoute aussi plus occasionnellement A Poêle , Patate , Sur le grill Ecotable. Et d’autres que j’oublie.

 

Il y a maintenant une très grande diversité de podcasts donc il est presque certain que vous pouvez en trouver sur des thèmes qui vous intéressent. Mais il est vrai qu’il n’est pas si évident de les découvrir. Il n’existe pas d’annuaire exhaustif, les plates-formes dédiées ne facilitent pas tellement la recherche… Si vous cherchez un podcast sur un thème, peut-être pouvez-vous taper dans un moteur de recherche votre sujet + podcast… Il y a eu un bon nombre d’articles autour du thème des podcasts, mais il me semble qu’on parle souvent un peu des mêmes (car ils sont très bons bien sûr mais aussi souvent car ils ont les moyens d’un vrai studio de production de podcast)

Et vous, écoutez-vous des podcasts ? Comment les découvrez-vous ? Que préférez-vous ? Ou êtes-vous « allergique » ?

 

Image intro : « goodies » du dernier Paris Podcast Festival (Ausha et Ina)

 

 

 

 

 

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.