Ariane Grumbach l'art de manger

Depuis que nous sommes contraints de rester chez nous, j’ai vu beaucoup de personnes publier sur les réseaux sociaux (mais aussi en parler à la radio..) des photos d’un gâteau, de cookies fait maison, d’un plat consistant et évoquer en association le fait qu’elles vont grossir, prendre 2, 3, 20 kilos, »devenir obèses ». Idem quand elles parlent de leur journée à domicile, qui ne serait passée qu’à grignoter… Et cette peur de grossir, même si elle se revêt souvent d’un habillage d’humour, paraît prendre une place importante dans les pensées de nombreuses personnes. Et être proche de la grossophobie. J’ai souvent l’impression que manger = excès de calories… Et pas le plaisir, l’énergie, la forme… Et comme si prendre quelques kilos, c’était vraiment la chose la plus grave qui pourrait arriver… Je ne juge pas, c’est sans doute la conséquence d’un monde à la fois obsédé par la minceur et offrant une gigantesque abondance alimentaire.

J’ai été conviée dimanche à participer à l’émission On va déguster sur France Inter pour évoquer les changements de comportement alimentaire durant cette période mais j’ai eu l’impression de manquer de temps pour exprimer ce que j’avais en tête. Cela m’a motivée à enregistrer un épisode exceptionnel de BCBT Le Podcast dans la foulée. C’était tout à fait improvisé et spontané (merci de votre indulgence !) et j’ai réalisé juste après que j’avais oublié plein de choses que je voulais dire. Vive l’imperfection ! Je referai donc peut-être un épisode si le confinement dure. De plus, je serais vraiment ravie d’y répondre plus précisément aux questions que vous vous posez sur cette période tellement particulière, après quelques jours d’expérience. Je ne vais pas développer davantage ici, écoutez et ensuite, merci de poser vos éventuelles questions en commentaire sous ce billet de blog.

Ariane Grumbach l'art de manger

NB : l’épisode est disponible sur la page podcast comme d’habitude (lien vers le site Soundcloud). Il est aussi, comme chaque épisode, disponible sur toutes les plates-formes de podcast, que ce soit sur votre ordinateur ou votre mobile (par exemple Apple Podcast,  Podcloud, Deezer, Spotify, Podcast Addict, Google podcasts, Soundcloud, etc.).

3 réponses
  1. charlotte
    charlotte dit :

    Bonjour Ariane,

    Auriez-vous des conseilles pour les femmes enceintes?
    je suis enceinte de 4 mois et demi et ma balance s’affole un peu depuis le début du confinement (1 kg par semaine). J’ai un gros appétit en ce moment et mon mari chef de cuisine qui tient les fourneaux n’arrange rien.
    Je fais 30 min de yoga par jours et je monte et descends mes 4 étages à pieds.

    Merci!

    Charlotte

    Répondre
    • Ariane Grumbach
      Ariane Grumbach dit :

      Bonjour Charlotte, je trouve très bien de faire du yoga et des escaliers, c’est suffisant pour cette période de confinement. Quand vous parlez de bon appétit, ce n’est pas peut-être pas seulement de la faim mais sans doute aussi une part d’envie de manger, sinon vous ne prendriez pas autant de poids. On estime que dans le 2e trimestre, on prend plutôt 1kg ou 1,5 kg par moi. Ceci-dit, il n’y a pas de règle générale et cela dépend notamment de votre poids de départ : plus on est mince, plus on prend du poids…Essayez de vous reconnecter à vos sensations, de vous mettre à table en ayant faim, de vous servir des plus petites quantités en voyant si cela vous suffit. Vous pouvez si besoin écouter mon épisode sur la grossesse

      Répondre
  2. MaxValentin
    MaxValentin dit :

    On nous parle de nutrition, moi ce qui m’aide c’est l’auto hypnose. Je remercie Marie-Pierre Preud’homme qui lors de ses ateliers en ligne m’as transmis la technique pour gérer mon envie de manger trop. Manger de tout oui, mais pas plus qu’il ne faut. et l’hypnose facilite ça

    Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.