Ariane Grumbach - L'art de manger

Monsieur et moi aimons cuisiner, nous sommes rarement à court d’idées et, comme on alterne, pas de lassitude. Ou très rarement. C’est parfois le temps qui peut manquer mais alors on va vers la simplicité d’une assiette composée ou de pâtes qu’on adore. Donc, on n’achète jamais de plats préparés, on ne se fait pas livrer. On n’est pas adeptes non plus des « kits à cuisiner », surtout quand, étonnant, il y a quasiment autant d’ingrédients à ajouter que ceux déjà présents. 

Mais, il y a quelques semaines, ayant le plaisir de déjeuner avec Beena Paradin, je la questionnais sur ses activités. Je connaissais déjà ses épices réalisés en coopération avec le grand Olivier Roellinger, son ghee, basique incontournable de la cuisine indienne, proposé chez Pascal Beillevaire. Elle me parle de sa gamme de kits indiens végétariens et bio. Et cela me donne bien envie de les goûter, vu l’exigence de qualité que je lui connais.

Je passe donc commande sur son site, les prix sont raisonnables, et je reçois de jolies boîtes colorées quelques jours plus tard.

P1090365.jpg

Le mode d’emploi est on ne peut plus simple : on fait revenir une minute une partie du contenu, on ajoute de l’eau et on laisse cuire…

Ce sont des mets simples à base riz, de lentilles, … mais l’intérêt est que, pour parfumer ces plats, Beena y a mis tout son savoir-faire en matière de mélange des épices variés, hérité familialement dans le Kerala et enrichi sans cesse depuis.

Un soir de retour tardif, j’ai préparé rapidement et facilement (avec un peu de calcul mental pour la quantité d’eau..) et goûté  avec plaisir un riz aux lentilles corail richement parfumé.

P1090382.jpg

J’ai ensuite préparé un repas plus complet : avec un dal de lentilles que j’ai accompagné de riz basmati et d’un raita de concombre. Là encore, le dal est magnifiquement parfumé (ennemis des épices s’abstenir !), ce qui ravit Monsieur, adepte des goûts prononcés.

P1090402.jpg

Une autre fois, j’ai préparé des « dosa« , galettes de pois chiches que j’ai accompagnées de légumes et du riz aux lentilles précédemment goûté. Les galettes étaient délicieuses, sans doute un peu épaisses par rapport à la normale mais je vais me perfectionner…

On a été vraiment ravis de découvrir cette gamme de produits qui permet de concocter très rapidement des plats végétariens vraiment savoureux et on y reviendra. Bravo Beena !

Beena Paradin était invitée de l’émission On Va Déguster sur France Inter consacrée à la cuisine indienne en 2013.

 

8 réponses
  1. Marion
    Marion dit :

    Ca fait envie ! Quand vous dîtes « Ennemis des épices, s’abstenir », cela veut dire que c’est piquant ou que seulement que l’on sent beaucoup le goût des épices mais qu’elle ne sont pas forcément piquantes ? Merci.

  2. Ariane
    Ariane dit :

    @Martine j’espère que vous y trouverez votre bonheur !
    @Marion c’est très épicé et donc fort en goût mais pas trop piquant me semble-t-il

  3. Ariane
    Ariane dit :

    @Marion @Polina j’espère que vous vous régalerez, je redis car on m’a posé plusieurs fois la question que c’est richement parfumé

  4. Frederique
    Frederique dit :

    Oui c’est excellent, je trouve cela quand même assez cher honnêtement (j’en trouve chez biocoop et bio c bon). Son dhal est très parfumé et très relevé. Je ne peux plus manger aussi « piquant » à présent et c’est bien dommage. Les autres estomacs plus robustes de la maison se sont régalés. Je n’ai pas essayé les autres plats encore.

  5. Ariane
    Ariane dit :

    @Frederique certes plus cher qu’un paquet de riz mais c’est « clé en main » bio, produit en France avec, comme je le dis dans le billet, tout le savoir faire de Beena en termes d’épices.

Les commentaires sont désactivés.