Avoir des projets… ou pas

Après les tristes temps des confinements, j’avais recommencé, probablement comme nombre d’entre vous, à voir des copines, des amis, des collègues, des relations autour d’un pot ou d’un repas. Parfois on ne s’est pas vues depuis un certain temps. Dans ces moments-là, on évoque divers sujets. Chacune parle de ses activités, ses réflexions, ses projets, ses envies, ce qui va ou pourrait arriver, parfois il y a ce dont on ne veut pas parler par superstition…Chaque personne s’exprime, j’écoute avec attention. Et, logiquement à un moment, on se tourne vers moi : « Et toi, Ariane, quels sont tes projets ? ».

Je réfléchis un peu (moins au fil des moments où la même question revient !) et je réponds en gros : « ben, euh,… je n’ai pas de projets… juste continuer ce que je fais, qui me passionne, et bien vivre »…

Certes, j’en ai eu des projets au fil des années : je suis devenue diététicienne, j’ai ouvert un blog, j’ai écrit un livre, j’ai déménagé, j’ai monté un podcast… Et maintenant ?

Sincèrement, je n’ai pas de projets précis. Parfois, la vague idée d’écrire un deuxième livre surgit. Mais cela me parait être une telle montagne…  Rien de plus.

Est-on obligée d’avoir des projets ? Personnels ou professionnels.  Cela ne me paraît pas indispensable. Je ne parle pas bien sûr des projets usuels de partir en vacances ou ranger son appartement ! Je n’ai pas l’impression de renoncer à quelque chose. J’ai toutefois l’impression d’être un peu une exception. Est-ce une question d’âge ou le fait de mener une vie qui me convient ? Finalement, tout cela m’a fait réfléchir et j’ai identifié ce dont j’ai envie aujourd’hui :

  • continuer à profiter de la vie, de chaque moment, à vivre à mon rythme,
  • toujours apprendre, échanger, lire, me former, pour accompagner le mieux possible mes patientes,
  • travailler à devenir une meilleure personne, le travail d’une vie !

A côté de ça, je ne me sens aucunement obligée d’avoir des projets concrets mais je reste ouverte à ce qui pourrait se présenter…

Et vous, en avez-vous, des projets ? Plutôt personnels ou professionnels ?

3 réponses
  1. La semaine d'une gourmette
    La semaine d'une gourmette dit :

    Depuis toute petite, j’ai toujours été incapable d’avoir des projets. Je vis, je fais des choix, cela modèle ma vie. J’ai toujours dit à mes enfants : faites ce que vous aimez maintenant, cela vous amènera à faire ce que vous aimerez demain. C’est comme ça qque je vis, et j’ai fait beaucoup de choses dans ma vie – je me suis parfois trompée, certes, mais en gros je suis très heureuse et j’aime ce que je fais.

    Répondre

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.