Ariane Grumbach - L'art de manger

Comme je l’avais dit ici, j’ai été invitée début août à tenir une conférence à Gordes, beau village du Lubéron. En effet, chaque année, le Groupement Oléicole du Vaucluse organise une Fête du vin et de l’huile d’olive sur une journée, avec des animations, dégustations, conférences…

20170803_181000.jpg

20170806_111804.jpg

J’ai assisté à une bonne partie de la journée, très sympathique. Il y a eu un concours d’aïoli évalué par plusieurs chefs locaux, qui m’a rappelé le concours de pesto organisé par l’épicerie RAP & co l’année dernière à Paris. Les participants étaient soit de la région soit d’ailleurs et le gagnant faisait son premier aïoli. On pouvait ensuite participer à un apéritif pour les goûter. Puis j’ai été conviée à un « Grand Aïoli », très bon et riche en échanges sympathiques.

20170806_113549.jpg

20170806_114359.jpg

20170806_120535.jpg

20170806_135621.jpg

Puis le thème de ma conférence était Stop aux diktats, vive la liberté alimentaire et j’ai eu l’impression que les spectateurs ont bien apprécié ce que je disais et les échanges qui ont suivi. On a parlé manger sainement, cuisiner, bien manger sans se ruiner, laisser tomber les régimes, problème de monotonie de repas… Une personne du public, de passage dans le coin, a été tellement emballée qu’elle m’a demandé si je pouvais la prendre en consultation tout de suite après, ce que j’ai fait.

20170806_174508.jpg

Vu le temps pour venir à Gordes (TGV + TER + bus), je n’allais pas me contenter d’un voyage d’une journée ! J’en ai donc profité pour rester 3-4 jours et m’adonner à deux de mes activités favorites : lire et nager. J’avais en effet trouvé une plaisante chambre d’hôtes un peu en dehors du village (15-20 mn à pied par un plaisant chemin). Les petits déjeuners y étaient très sympathiques et variés (pain, confitures maison, fromage, fruits…). En revanche, comme je l’avais déjà expérimenté lors d’un séjour il y a 4 ans, la gastronomie du lieu n’a rien de fabuleux. Depuis, Pierre Gagnaire a pris en charge un restaurant d’hôtel, mais ce n’est pas vraiment dans mes prix ! J’ai donc fait simple (salade ou poisson) le midi et pique-niqué sur la terrasse de ma chambre face aux oliviers le soir. 

gordes,luberon,huile d'olive,vaucluse,groupement oléicole du vaucluse,aioli,concours d'aioli,conférence nutrition,liberté alimentaire,cavaillon,melon

gordes,luberon,huile d'olive,vaucluse,groupement oléicole du vaucluse,aioli,concours d'aioli,conférence nutrition,liberté alimentaire,cavaillon,melon

20170807_081855.jpg

20170807_084306.jpg

20170807_084320.jpg

Au retour, je suis passée par Cavaillon, petite ville assez peu passionnante où je me suis bricolée un dîner autour du melon (brut, en confiture, confit dans du panettone).

20170807_185956.jpg

Après cette courte escapade ensoleillée, retour à Paris !

Et vous, avez-vous refait votre stock de vitamine D au soleil ?

2 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.