Ariane Grumbach - L'art de manger

Juillet bien occupé, pas encore le repos…

Oh qu’il est loin le temps où je préparais une série de billets en avance pour que vous ayez de la lecture tout l’été ! Oh bien sûr, j’ai arrêté car c’est tellement important que vous déconnectiez en été… Certes mais surtout, malheureusement, j’alimente déjà insuffisamment ce blog le reste de l’année et c’est d’abord à cela que j’aimerais remédier. Ce ne sont pas les idées qui manquent, mais le temps ! Ou le choix d’y allouer du temps. Seuls peut-être ceux qui tiennent/ont tenu un blog savent le temps que prend la publication d’un billet, même simple.

En attendant, un billet pour partager en vrac ce qui s’est déjà passé d’intéressant en ce mois de juillet bientôt terminé.

J’ai eu une rencontre passionnante avec Elodie Sueur-Monsenert. Après avoir expérimenté un très large échantillon de thérapies classiques, marginales ou exotiques sur elle-même, cette femme passionnée et persévérante a conclu à l’importance de passer par le corps pour mener un travail thérapeutique. Elle est devenue photo-thérapeute et a mené un travail étonnant avec la jeune actrice Chloé Hollings, auteur de Fuck les régimes, autour de l’acceptation de son corps et de sa féminité, en utilisant la photo et d’autres outils. C’est un travail thérapeutique intense mais qui me parait très riche pour des femmes qui sont vraiment en désamour, voire en ignorance totale, de leur corps.

Je suis intervenue dans l’émission de Flavie Flament sur RTL, On est faits pour s’entendre, au sujet des intolérances alimentaires. C’était la deuxième fois que je participais à cette émission et j’apprécie vraiment l’atmosphère chaleureuse et joyeuse qui règne dans ce studio, parallèlement à un vrai intérêt pour les sujets. Certes, on n’est pas allées au fond de ce sujet complexe mais je trouve intéressant que cette émission n’invite pas plus de deux personnes pour leur laisser un temps de parole non négligeable.

J’ai assisté au lancement d’une nouvelle association qui veut valoriser le travail et la place des femmes dans l’univers « Food » : Elles sont food ! Ce fut une soirée chaleureuse, passionnante, riche de retrouvailles avec de multiples connaissances et de découvertes d’autres, toutes unies par la passion de l’alimentation et de la gastronomie.

20170703_195014.jpg

20170703_214134.jpg

Je suis allée voir le film A la recherche des femmes chefs : on nous avait projeté le début dans cette soirée et cela donnait vraiment envie de poursuivre la découverte. C’est très stimulant de voir des femmes chefs aux quatre coins du monde, étoilées ou dans la nourriture de rue, bosseuses, énergiques, drôles, combatives, défendre leur métier avec passion et sans beaucoup d’illusion sur l’appui à attendre des hommes.

stop aux diktats,stop aux régimes,diététicienne anti-régime,gordes,fête du vin et de l'olive,maison aleph,à la recherche des femmes chefs,elles sont food,photo-thérapie,élodie sueur-monsenert,intolérances alimentaires

J’ai été invitée à la pré-ouverture de Maison Aleph, un nouveau lieu délicieux dans le Marais, consacré aux pâtisseries du Levant réinterprétées de façon personnelle par Myriam Sabet, une femme rayonnante et passionnée, reconvertie, désireuse de partager la richesse parfumée des pâtisseries de Syrie, qui voit dans la pâtisserie un moyen de concilier créativité et rigueur.

stop aux diktats,stop aux régimes,diététicienne anti-régime,gordes,fête du vin et de l'olive,maison aleph,à la recherche des femmes chefs,elles sont food,photo-thérapie,élodie sueur-monsenert,intolérances alimentaires

J’ai beaucoup apprécié les premiers articles de la série de l’été anti-régimes du site Slate (pas seulement parce qu’un des articles me cite !) : les régimes ne marchent pas, les injonctions minceur de la presse fémininela dysmorphophobie (terme savant pour désigner une vision déformée de son corps). D’autres à suivre.

J’ai été interviewée par Le Huffington Post sur ce que mangent les diététiciens sur le chemin des vacances. Ben, comme tout le monde, ma bonne dame ! Enfin, en ce qui me concerne, toujours la priorité autant que possible au fait maison.

Suite à un n-ième communiqué d’une cantine « healthy », j’ai écrit un tweet qui est sans doute celui qui a le plus d’impact depuis que je publie sur ce réseau… A ce sujet, on peut (re)lire le chapitre « Sans » de mon livre (évidemment, je respecte le choix obligé de tous ceux qui n’ont pas le choix pour raisons de santé, ce n’est pas le sujet)

20170716_175742.jpg

Et sinon, le cabinet va faire une pause côté consultations mais moi, pas tout à fait, j’ai été conviée à faire une conférence « Stop aux diktats, vive la liberté alimentaire ! » à Gordes (il y a lieu plus désagréable !) dans le Lubéron (où j’avais passé quelques jours de repos il y a quelques années). Ce sera le dimanche 6 août à 15h30 dans le cadre de la Fête du Vin et de l’Olive qui propose toutes sortes d’animations. A noter si vous êtes dans le coin ou si vous connaissez des personnes par là.

6_aout_-_gordes_-_fete_du_vin_et_de_lhuile_dolivesi.jpg

Bon mois d’août, qu’il soit un peu, beaucoup, passionnément ou pas du tout reposant !

 

4 réponses
  1. Alcachofa
    Alcachofa dit :

    Comment faites-vous? J’ai du réussir à lire 1/4 de livre (trop fière) et regarder 10 mins d’émission. Le temps file!
    Mais qu’est-ce que vous mangez donc pour avoir tant d’énergie! :)) du lion? c’est pas trop calorique, le lion?

    Répondre
  2. Ariane
    Ariane dit :

    @alcachofa ah ah, merci de m’avoir fait rire, vous savez que je suis plutôt flexitarienne, très peu mangeuse de viande, donc le lion… Mon secret, c’est sûrement de bien dormir, cf SAM. Et puis je vis tranquillement, à mon rythme, ne croyez pas le contraire ! Sinon, pour en savoir un peu plus sur ce que j’ai mangé en juillet, RV dans quelques jours 🙂

    Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.