Ariane Grumbach - L'art de manger

P1070330.jpgAujourd’hui, 8 mars, c’est la Journée Internationale des Droits des Femmes. Et cela inclut le droit d’être bien dans son corps quelle que soit sa silhouette. Le droit de ne pas se conformer aux diktats de la minceur et d’aimer manger sans se priver. C’est ainsi que j’ai conçu cette rubrique des Gourmandes « Bien dans leur Corps, Bien dans Leur Tête ». Aujourd’hui, c’est une rencontre avec Lucie.

Lucie est une toute jeune femme qui a plusieurs casquettes. Journaliste freelance, elle écrit pour plusieurs supports et anime l’excellent blog orienté alimentation du site Slate.fr, « Quand l’appétit va ». Elle a aussi créé avec une amie un site gourmand et rigolo, la Super Supérette, où elles s’amusent à cuisiner des déclinaisons maison de produits emblématiques du commerce, le plus souvent sucrés.

On a d’abord fait connaissance virtuellement via twitter, il lui est arrivé de me demander mon avis de diététicienne pour des articles, puis nous nous sommes rencontrées au hasard d’événements gourmets. Tout cela a constitué un faisceau de présomptions pour imaginer qu’elle avait le profil d’une gourmande BCBT (Bien dans son Corps, Bien dans sa Tête). Interview !

Ta définition de la gourmandise
La gourmandise, c’est se faire plaisir en mangeant, si possible avec d’autres, de bonnes choses faites par soi ou les autres.

Ta gourmandise favorite
Les confitures ! Faites maison ou très bonnes. J’en consomme des quantités ! Et aussi la tarte Tatin et le reblochon.

Ta dernière découverte gourmande
La véritable mozzarella à l’Epicerie Musicale, avec un goût et une texture incroyables !

Le plat / l’aliment que tu ne parviens absolument pas à aimer

Le seul, c’est les huitres, vraiment pas !

Tu pars sur une île déserte, l’aliment que tu emportes absolument ?

Des pâtes ! Je fais du feu avec des silex et je prends de l’eau de mer pour les cuire : elle est déjà salée ! Ou alors des biscuits super énergétiques : la priorité, c’est de survivre !

Que consommes-tu sans modération ?
En hiver, les soupes. Et en toute saison, l’eau, le thé, le café. Et les très bonnes viennoiseries, des brioches maison par exemple.

D’où vient ton tempérament gourmand ?
J’ai toujours été gourmande. Et c’est de famille. Mes parents aiment bien manger, mon père adore cuisiner et le fait très bien, mes grands-mères cuisinent. Donc, je m’y suis mise enfant, en faisant d’abord des gâteaux le mercredi, et aussi avec mes. grands-mères. L’une d’elles fait notamment des bugnes merveilleuses

Ta gourmandise inavouable ?
Je n’en ai pas vraiment. Bon, il m’arrive de manger des biscuits industriels mais cela n’a rien d’inavouable…

La cuisine, c’est quoi pour toi ?
C’est prendre un moment pour fabriquer quelque chose de ses mains pour soi et les autres et faire plaisir. C’est aussi un moment de détente qui peut parfois 2me calmer si je suis énervée. Mais je n’ai pas trop envie de passer 4 heures en cuisine non plus !

Dans tes placards (et ton frigo), il y a toujours… ?
Des oeufs, de la farine, du sucre : de quoi pouvoir faire de la patisserie si l’envie m’en prend. Et aussi de la tapenade, du beurre, des lardons, des pâtes, des légumes basiques, du bon pain, de quoi improviser un apéro, …

Ta madeleine de Proust, le goût que tu n’arrives pas à retrouver ?
Ce sont plutôt des goûts liés aux voyages, par exemple des empanadas chiliennes ou des rouleaux à la cannelle norvégiens, que je n’arrive ni à reproduire ni à retrouver identiques ici… Question vraiment de goût ou de contexte ?

Ta recette super-express et super-bonne ?
Les brioches maison dont je parlais. On les prépare le soir avec 20cl de lait, un sachet de levure de boulanger, 50g de beurre fondu, 350g de farine, 50g de sucre. On petrit la pâte (avec tous les ingrédients), on la fait lever dans un saladier 30 minutes, on forme des boules sur une plaque de four et on fait à nouveau lever au moins 30 minutes, on les fait gonfler dans le four laa 100 (facultatif) puis on fait les fait cuire 20 mn environ à 180 jusqu’à ce qu’elles dorent. Le lendemain matin, on les passe 2 mn dans le four et on se régale !

L’effort que tu fais pour ta ligne ?
Le seul : quand j’ai fait un repas excessif, simplement faire un repas léger ensuite : ça se fait naturellement.

C’est quoi les régimes pour toi ?
C’est une alimentation ennuyeuse, avec des obligations, des restrictions. Je n’en ai jamais fait mais je vois des amies qui en font : cela pourrit un peu la vie et ce n’est pas utile sur le long terme.

Ta meilleure façon de bouger ?
Je fais un peu de sport et ça me fait du bien : un peu de gym suédoise, de course, de natation. Ça, c’est plutôt pour Paris, sinon, j’adore la randonnée, le ski, le VTT.

Une astuce gourmande pour embellir le quotidien ?
D’abord se prévoir un petit déjeuner gourmand, c’est vraiment important pour embellir la journée.
Ensuite, penser à tous les petits ajouts qui vont embellir les plats, les salades : du gomasio, du
sésame grillé, des amandes, …

Merci Lucie pour ce joli partage et je vous recommande vivement d’aller visiter les allées de la Super Superette !

2 réponses

Les commentaires sont désactivés.