Quelle semaine ! Et ce n’est pas fini, direction Ancenis !

,
Ariane Grumbach - L'art de manger

Certains courent tout le temps à droite à gauche et c’est leur rythme. Pour ma part, mes semaines côté boulot sont souvent rythmées et remplies principalement par les consultations et ça me réjouit car ce n’est jamais pareil.
Cette semaine, comme cela arrive parfois, est toutefois autrement variée.

Outre les consultations,

– J’ai répondu à Europe1.fr sur le sujet de la maigreur des adolescentes et comment agir suite à la parution de statistiques pas très rassurantes. Le manque d »argent est une raison centrale mais la restriction voulue aussi.

– J’ai répondu à des questions au sujet des galettes de riz soufflé, triste aliment star des en-cas minceur.

– J’ai été interviewée pour un documentaire d’une télé coréenne dans le cadre d’un documentaire sur les bienfaits du chocolat et le bien manger à la française : j’ai défendu le plaisir d’abord !

– J’ai été interviewé sur la place de l’alimentation dans la qualité de vie au travail dans le cadre d’un projet de livre.

– J’ai été conviée à une soirée sur l’économie collaborative par Ulule, site de financement collaboratif et la banque Monabanq pour parler de mon parcours dans une video. J’y ai appris des choses et j’ai eu le plaisir de goûter la cuisine des Cuistots Migrateurs, un traiteur à l’équipe constituée de chefs réfugiés, de revoir Marie Kerouedan, croisée sur les réseaux sociaux puis rencontrée à Périgueux, embarquée dans le joli projet anti-gaspi des  crackers Résurrection à base de drèches (résidus de fabrication) de la bière. J’ai goûté, ces crackers ne sont pas seulement vertueux mais aussi délicieux !

 – J’ai assisté à un très intéressant colloque de l’OCPop (Observatoire des Cuisines Populaires) sur le végétal et la place qu’il prend dans nos assiettes. Et d’ailleurs j’y ai répété qu’en France, majoritairement, au contraire des pays anglo-saxons, on ne mange pas pour sa santé si le plaisir est absent. Ce colloque a mis en avant de très intéressantes et inspirante actions et recherche sur l’alimentation et l’éducation alimentaire dont je souhaite qu’elles essaiment le plus largement possible.

– J’ai assisté aux entretiens de Nutrition de Lille sur le débat animal/végétal: tiens, ce n’est pas un hasard mais sans doute plutôt une sérieuse tendance. 

Dans ces deux colloques, on a parlé pur et impur, santé et risques, symbolique et sociologie, croyances et certitudes, préhistoire et modernité…

Et aujourd’hui je suis en partance pour le Salon du livre gourmand d’Ancenis, près de Nantes. J’y serai samedi après-midi.  Si vous êtes dans les parages, venez faire un tour : il y a plein d’animation pour enfants et adultes, de très bons produits et quelques auteurs sympathiques.

SLGA couverture FB.png

7 réponses
  1. danielle
    danielle dit :

    Ariane, vous êtes très généreuse, car vous partagez vos connaissances; de surcroit, vous êtes « boulimique » de savoirs, quel appréciable défaut.
    Merci et bravo pour ce que vous faites.
    danielle

    Répondre
  2. Ariane
    Ariane dit :

    @Danielle oh merci beaucoup, vous êtes adorable ! je fais de mon mieux…
    @Geneviève on a déjeuné près du bord de Loire mais sinon, pas vu grand chose en une après-midi essentiellement de dédicace. Mais très sympathique moment

    Répondre
  3. Marie
    Marie dit :

    Est-ce que vous pourriez me résumer votre avis sur les galettes de riz soufflé svp ?
    Aliment minceur ou non, je les aime surtout car elles sont croustillantes.
    Après 5 mois de régime Dukan, je m’étais rendue compte que je ne mangeais quasiment plus que des aliments mous et que le croustillant me manquait énormément. Je suis donc sensible aux textures des aliments, encore un critère à prendre en compte dans mon alimentation.
    Merci

    Répondre
  4. Marc
    Marc dit :

    Bonjour Marie, de nombreux articles mettent l’accent sur la forte teneur en sucre : index glycémique de l’ordre de 85 et une charge glycémique de 60. Trop consommé de ces galettes augmentent considérablement le taux d’insuline. Mieux vaut passer à la boulangerie artisanale et commander un bon pain de seigle donc l’index glycémique est inférieur à 55.
    Enfin, bonne appétit à tous !

    Répondre

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.