Ariane Grumbach - L'art de manger

Outre les repas de vacances dont j’ai déjà parlé, d’autres environnements vous attendent peut-être. L’important reste de se faire plaisir, de manger simplement, de prendre son temps, de ne pas manger plus que sa faim.

 

4. Vous partez dans un hôtel-club, un club de vacances …

Dans ce type d’endroit, c’est bien souvent la formule buffet qui prime. Et souvent à tous les repas. Vous avez peut-être peur que cela ait un impact sur votre ligne. Rappelez-vous, l’important est de manger à votre faim, sans excès. Ne vous laissez pas piéger par la quantité de plats proposés, vous n’êtes pas obligé de tous les goûter ! Donc, repérez les aliments que vous aimez, mangez varié, explorez toutes les familles d’aliments, avec des petites quantités. Rappelez-vous que vous êtes là pour plusieurs jours : ce que vous ne goûtez pas aujourd’hui, vous pourrez encore le goûter demain. En général, la composition du petit déjeuner et même celle des salades et autres poissons, viandes froides … ne change pas complètement d’un jour sur l’autre.Fotolia_fatman.jpg

Si la taille des assiettes est réduite, mangez tranquillement la première et ensuite demandez-vous si vous avez encore faim. Gardez une petite place pour le dessert surtout si la région est riche en fruits de saison. Au contraire, s’il s’agit d’une assiette XXL, rappelez-vous que vous n’êtes pas obligé de la remplir ! L’avantage du buffet étant que c’est vous qui décidez de la quantité, en fonction de votre faim.

 

5. Vous partez dans votre famille ou chez des amis où l’on cuisine toujours comme si l’on était quarante à table. Goûtez de tout, savourez les plats, soyez attentive aux arômes pour complimenter la cuisinière ou le cuisinier. Ainsi, il ou elle comprendra que vous avez vraiment apprécié et vous ne serez pas obligé de vous resservir pour montrer votre contentement ! N’hésitez pas à dire que vous n’avez plus faim, cela n’a rien de malpoli !

 

 

6. Vous êtes sur un bateau, ou dans tout autre lieu clos où il faut apprendre la vie en commun. Avant de partir, avez-vous pris soin de réviser quelques recettes de base de votre répertoire culinaire qui raviront vos compagnons et quelques recettes de survie avec ingrédients minimaux ? Cela vous permettra de ne pas rechigner quand ce sera à votre tour de faire la cuisine et au contraire de faire la démonstration de vos talents. Ayez par exemple en tête quelques garnitures variées pour des pâtes ou quelques salades composées originales. Et mettez de côté vos exigences de sophistication, la simplicité, cela peut être très bon aussi !

 

Retrouvez cette rubrique sur www.toutpourlesfemmes.com