Ariane Grumbach - L'art de manger

Jeudi midi, j’animais un atelier de cuisine pour l’association Dessine-moi un mouton, association aidant les familles confrontées au virus du sida. Les participantes, d’origines diverses, étaient très sympathiques, et étaient pour la plupart des cuisinières assez expérimentées, qui avaient chacune leurs coutumes culinaires. J’avais prévu un menu facile, de saison et pas trop long à préparer pour avoir aussi le temps d’échanger sur leurs habitudes alimentaires :
– une salade grecque (tomate-concombre-feta-olives), mélange de textures et de couleurs rafraîchissant,
– du blé au poulet et au basilic, où le basilic apportait un délicieux parfum qui changeait tout,
– une compote  rhubarbe-pomme-fraise, acidulée-sucrée juste à point. C’est la saison de la rhubarbe, que j’adore. J’avais déjà fait la semaine dernière une très bonne compote rhubarbe-fraise. Ne connaissant pas les goûts des participantes (tout le monde n’aime pas ou ne connait pas la rhubarbe), j’ai pensé que la pomme adoucirait l’acidité de la rhubarbe sans nécessiter l’ajout de beaucoup de sucre. C’était bien le cas et cette compote était délicieuse. Certaines ont découvert ce fruit et prévu de le réutiliser. De même, elles ont aimé le blé qui peut appporter une variation par rapport au riz ou aux pâtes. Pouur moi, c’était donc un atelier réussi : une bonne ambiance, tout le monde qui met la main à la pâte et des idées à emporter.

P1010819.jpg

La compote de rhubarbe, c’est joli, ça sent bon, et c’est délicieux !

Cela se passait dans un très beau lieu, Rrose Sélavy, un espace d’ateliers artistiques du 9eme arrondissement.

NB : afin de vous encourager à prendre plaisir à manger le plus souvent possible, clé d’une relation sereine à la nourriture, je vous donne chaque jour un plaisir gourmand personnel. N’hésitez pas à poster un commentaire, donner vos propres plaisirs gourmands, faire une suggestion.